Qu’est-ce que le lyocell et le Seacell ?

sous-vêtements en seacell et teinture végétale

Au milieu de toutes ces nouvelles matières éco-responsables, il y en a une qu’on aime particulièrement : le lyocell. D’ailleurs chez Bombo on utilise déjà sa petite soeur, le Seacell.

Mais d’où sortent ces matières aux noms de cyborgs ? Qu’est-ce qu’elles ont de plus ? On vous raconte tout dans cet article ! 

Au départ, de la pulpe de bois

En une phrase, le lyocell est une matière éco-responsable fabriquée à partir de pulpe de bois d’eucalyptus. En fait, sa fabrication s’inspire de celle de la viscose, sauf que celle de la viscose est toxique, alors que celle du lyocell ne l’est pas. On vous explique !

Quelle différence entre la viscose et le lyocell ?

Ces deux fibres sont issues de la même matière première : la cellulose de bois d’eucalyptus ou d’arbres feuillus (hêtre, chêne, bambou, bouleau…). En gros, sans entrer dans un cours de chimie détaillé, la cellulose est le principal composant des parois cellulaires des végétaux. Donc ça veut dire qu’elle est naturellement présente dans le bois d’eucalyptus et de tous les autres arbres.

Sauf que la cellulose telle quelle, on n’en fait pas grand chose. Il faut donc la transformer pour qu’elle devienne une fibre, qui deviendra du fil, qui deviendra un tissu.

Et c’est justement cette étape de transformation qui fait toute la différence entre le lyocell et la viscose : 

  • La viscose utilise un solvant polluant, toxique et inflammable (le disulfure de carbone) qui ne peut pas être réutilisé plusieurs fois. Il est donc rejeté après chaque usage et pollue l’environnement.
  • Le lyocell utilise un solvant non toxique et non polluant (appelé NMMO) qui peut être réutilisé à 99% après chaque usage. Son impact sur l’environnement est donc très faible !

Le lyocell, une matière naturelle ou synthétique ?

Ni l’une, ni l’autre. Même si le lyocell est fait à partir d’un élément naturel, il ne peut pas se classer parmi les matières dites “naturelles” comme le coton, le lin, la laine… et même s’il est issu d’un procédé chimique, il ne se classe pas non plus parmi les matières synthétiques, comme le polyester ou le nylon, qui sont issues de la pétrochimie. 

En réalité, le lyocell est une matière dite “artificielle”, ou plus précisément une matière artificielle cellulosique, car la matière naturelle dont il est issu (la cellulose de bois) suit un processus de transformation chimique pour devenir une fibre.

les 3 grandes fibres textiles

Chimique oui, mais pas toxique !

Oui, le lyocell est issu d’un procédé chimique. Mais par exemple faire du caramel, c’est créer une réaction chimique aussi. Et bien heureusement, ce n’est pas toxique (enfin après si vous en êtes à votre 12e crêpe caramel beurre salé ça devient plus compliqué c’est sûr…). 

Ou comme la teinture végétale, qui est bien naturelle mais qui suit un processus chimique pour révéler ses couleurs et se fixer sur le textile. En fait ce qu’il est important de regarder dans un processus chimique, ce sont surtout les produits utilisés. S’ils sont toxiques ou non, polluants ou non… D’où l’importance de différencier la viscose du lyocell, car c’est bien le solvant qui fait toute la différence !

Sous-vêtements en Seacell

Et le Seacell alors, qu’est-ce que c’est ?

Le Seacell est une matière artificielle cellulosique enrichie à la poudre d’algues marines. En gros, c’est du lyocell avec des algues en plus ! De la même manière que lyocell est une contraction de LYOphilisation et CELLulose, le Seacell est tout simplement la contraction de SEA (pour la mer of course) et de CELLulose. 

D'ailleurs, il existe plusieurs types de lyocell et de seacell 

Du côté du lyocell, la marque la plus connue est TencelTM Lyocell, créée par l’entreprise Lenzing. Mais il en existe d’autres comme Alceru ou Newcell par exemple. 

Quant au Seacell, celui que l’on utilise chez Bombo s’appelle en réalité SeaCellTM-LT (oui, toujours plus de lettres…). LT pour Lyocell Tencel (celui de chez Lenzing donc) pour se différencier du SeaCellTM-MT qui est non pas avec du lyocell mais avec du modal. Vous suivez toujours ? 

Les avantages du lyocell et du Seacell pour la planète

Le Lyocell a déjà de nombreuses qualités tant pour l’environnement que pour notre santé. Ce n’est pas pour rien que le Lyocell a obtenu le “prix européen pour l’environnement” décerné par l’UE. 

Alors forcément, quand on ajoute les pouvoirs magiques du Seacell, ça fait des Chocapic.

Moins d’eau, plus de forêts durables

  • Les arbres, et notamment les eucalyptus, utilisés pour la fabrication du Lyocell par Lenzing, sont issus de forêts durables certifiées par les ecolabels FSC et PEFC.
  • Les eucalyptus nécessitent peu d’eau. Ils n’ont donc pas besoin de systèmes d’irrigation, comme le coton, et se contentent de l’eau des pluies.
  • Un t-shirt en Lyocell ou Seacell utilise 18 fois moins d’eau qu’un t-shirt en coton conventionnel (le coton bio consomme moins d’eau)
  • Ils poussent très vite et n’ont pas besoin de pesticides pour se développer.
  • Seules les feuilles sont récoltées pour récupérer la pulpe de bois. Les arbres ne sont donc pas déracinés et leurs feuilles se régénèrent rapidement. 

Des algues cultivées raisonnablement

  • Les algues marines utilisées pour le Seacell sont cultivées en Islande et issues de champs d’algues naturels.
  • Leur récolte suit un processus durable et respectueux de l’environnement : seule la partie supérieure de l’algue est prélevée, car elle est ensuite capable de se régénérer facilement.
  • Les algues ne sont récoltées que tous les 4 ans.

Les avantages du Lyocell et du Seacell pour le corps

Ensemble en teinture végétale

Ce qui nous plaît beaucoup dans le lyocell et le Seacell, c’est que non seulement ce sont des matières qui sont intéressantes d’un point de vue écologique, mais qui ont aussi de nombreux atouts pour notre peau, notre santé et notre confort.

Le lyocell, bien-être, confort et durabilité

Le lyocell est connu pour être une fibre durable et confortable, grâce à ses multiples propriétés :

  • il est très résistant
  • il est léger et doux au toucher
  • il est respirant et absorbe très bien l’humidité (plus que le coton) c’est pourquoi les vêtements en Lyocell sont parfaits pour le sport.
  • il est anti-bactérien et anti-odeur
  • il régule la température

Le Seacell, et ses algues aux pouvoirs magiques

Le Seacell possède donc tous les avantages du lyocell, mais ajoute à cela sa touche perso : les algues utilisées contiennent des substances essentielles telles que des vitamines, des oligo-éléments, des acides aminés et des minéraux

Au contact de la peau et de l’humidité qu’elle libère naturellement, ces substances activent la régénération cellulaire. Ça veut dire qu’elles permettent de…

  • Soulager les maladies de peau comme l’eczéma ou le psoriasis
  • Réduire les inflammations et irritations
  • Favoriser la cicatrisation
  • Apaiser les démangeaisons

👉 Bon, maintenant il s’agirait de conclure.

Vous l’avez compris, les vêtements et sous-vêtements en Lyocell et Seacell cochent beaucouuup de cases intéressantes. C’est pourquoi nous les privilégions aujourd’hui chez Bombo, bien que nous ne fermions pas du tout la porte à d’autres matières très intéressantes pour la planète et la peau comme le coton bio, ou même qui sait un jour, le lin !

Article précédent